Texte à méditer :  J'ai été athée longtemps. Mais, après avoir traversé ma crise de la quarantaine, en plus de voir tant de choses changer si vite, j'ai réalisé que j'étais mortel.
Et quand tu commences à penser à la mort, tu commences à penser ce qu'il y a après. C'est après que tu commences à espérer qu'il a Dieu.
Ça me fait peur, l'idée d'aller nulle part. J'ai aussi du mal à croire que des gens comme Staline ou Hitler s'en vont au même endroit que Mère Térésa.
  
Peter Steele -Type O Negative)
 
Informatique
Loisirs
Visites

 495645 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche
Voilà de quoi pardonner ses dérives à Sam Raimi (entre autres les Spiderman même s’ils sont pas si mal). En effet avec « Jusqu’en enfer » Drag Me To Hell, Sam Raimi renoue avec son cinéma des années 80 / 90 (la trilogie des Evil Dead [bien qu’il semblerait qu’un 4e volet soit au menu pour 2014], Darkman) entre horreur, angoisse, humour, limite gore ce film donne une nouvelle jeunesse à ce genre décalé (décadent ?) et fait avec brio un pied de nez aux films, dits d’horreur, actuels (sans scénario, sans imagination, sans bande son réfléchi, uniquement avec des effets spéciaux…) Je citerai pas de nom mais bon ce n'est pas difficile à deviner.
Que dire sans dévoiler le film ? Ben juste qu’il s’agit d’une jeune employée de banque qui se tape une malédiction.

De la grande série B, à ranger dans votre vidéothèque entre Evil Dead 3 et Shaun of the Dead.

Date de création : 13/12/2009 @ 03:58
Dernière modification : 22/11/2010 @ 10:15
Catégorie : - Cinéma

Recherche
Recherche